Opéra de Hanoi

Description

La construction de ce théâtre démesuré pour une ville coloniale (870 places) s'étale de 1901 à 1910. Il vient fermer la perspective de la rue Paul Bert, imitant en cela l'Opéra Garnier au bout de l'avenue de l'Opéra, à Paris. Voici ce qu'en dit précisément Virginie Malherbe : "Dans une ville coloniale, avec un climat vécu comme inhospitalier, les distractions prennent une importance d'autant plus grande qu'elles sont peu nombreuses. [...] Au début, les initiatives sont privées et les représentations se déroulent dans une salle de café louée pour l'occasion ou une paillote montée temporairement. Seul un théâtre chinois, situé dans la vieille ville, survit quelques années. La municipalité refuse longtemps de subventionner des troupes. Elle se décide enfin à construire un théâtre, qu'elle veut alors à 'l'image de l'opéra Garnier' à Paris. L'architecte François Lagisquet et les entrepreneurs Harlay et Boyer conçoivent un grand projet, qui donne lieu à de multiples batailles et scandales financiers.".

Ressources liées

Classe

Lieu

Nom

fre Opéra de Hanoi

Autre(s) forme(s) du nom

fre Opéra de Hanoï
fre Grand Opéra de Hanoï
fre Théâtre municipal (Hanoi)
vie Nhà hát Lớn Hà Nội

Latitude

21.024167

Longitude

105.857778

Coordonnées

21° 1′ 27″ N, 105° 51′ 28″ E

Est une partie de

Identifiant pérenne

Source(s) utilisée(s)

fre Source de la description : Malherbe, Virginie, Hanoï. Rêves d'Occident en Extrême-Orient, Somogy & Inventaire général du patrimoine culturel, 2010, pp. 18 et 31.

Reprendre la forme d'autorité

fre Opéra de Hanoi