Mât des signaux du port de commerce de Saïgon

Classe

Image fixe

Type

fre Photographie

Titre

fre Mât des signaux du port de commerce de Saïgon

Éditeur

fre Studio photographique Gsell (Saigon)

Numérotation de l'éditeur

fre 813 (numéro du montage sur lequel figure ce cliché)

Date

Couverture temporelle

Couverture spatiale

Format

fre 1 fichier JPEG (1,56 Mo)

Technique et dimensions

fre Épreuve à l'albumine sur papier montage sur carton
fre 17*24 cm

Est une partie de

Autre numérotation

9

Provenance

fre Bibliothèque de l'ancien Musée des colonies (Paris)

Source

fre Université Côte d'Azur. BU Lettres Arts Sciences Humaines. Fonds ASEMI

Cote

PH02-10

Droits

fre Domaine public

Identifiant pérenne

Description

Cette photographie montre une partie du port de Saigon dans les premières années de la présence française dans la ville (prise en 1859). Sur la gauche de l'image, on distingue l'embouchure de l'arroyo chinois ; au centre, le débarcadère, sur lequel on aperçoit le grand mât de signaux évoqué dans la légende. Juste derrière se trouve la direction du port de commerce puis l'immense maison Wang tai, construite par un riche chinois. La marine de guerre française souhaitait développer sa propre base navale en Asie car elle était tributaire des bases anglaises pour son ravitaillement en charbon et ses réparations. Ainsi, dès que Saigon fut occupée, la marine entreprit d'en faire la station navale dont elle rêvait.
Source de la description : texte de Frédéric Mantienne in Franchini, Philippe ; Ghesquière, Jérôme (dir.), Des photographes en Indochine. Tonkin, Annam, Cochinchine, Cambodge et Laos au XIXe siècle, Marval & Réunion des musées nationaux, 2001, pp. 103 et 106.

Ressources liées

Filtrer par propriété

Relation
Titre Libellé alternatif Classe
Cochinchine - Panorama de Saïgon Relations Image fixe
Port de guerre Relations Image fixe
Rade de guerre de Saïgon Relations Image fixe