Boiceau de La Borderie, Jean (1513-1591)

Description

Avocat et poète français, il est l'auteur d'un important texte juridique en latin sur la preuve testimoniale. Il étudie les humanités à Paris, au collège de Navarre, puis le droit à Poitiers,et devient avocat au présidial de Poitiers. Son premier essai connu est une églogue pastorale, intitulée Le vol de l'Aigle, éditée en 1539 à l'occasion du passage et de l'entrée solennelle de Charles Quint dans la ville de Poitiers. C'est le premier auteur nominativement connu de la littérature d'expression poitevine et poitevine-saintongeaise. Jean Boiceau constitue un de ces précurseurs qui vont travailler à l’éclosion, autour des années qui précèdent la première guerre de religion, d’un cénacle littéraire poitevin qui saura gagner un certain renom. Il est connu surtout pour son commentaire sur l'article 54 de l'ordonnance de Moulins à propos de la preuve testimoniale, paru pour la première fois en latin en 1582. On retrouve des extraits de cet ouvrage, fréquemment réimprimé avec des additions, dans plusieurs articles du Code civil français. Selon la légende, il aurait un jour abrité Jean Calvin dans sa demeure. Certains auteurs comme Florimond de Roemond en font même un des premiers Poitevins convertis par Calvin dès 1534. Il abjura la religion réformée une ou deux semaines avant de mourir.

Ressources liées

Forme retenue

fre Boiceau de La Borderie, Jean (1513-1591)

Autres formes du nom

lat Borderius, Jo. Bossellus
lat Bossellus Borderius, Jo
fre La Borderie, Jean Boiceau de

Identifiant de la personne dans un référentiel externe

Nom de famille

fre Boiceau de La Borderie

Prénom(s)

fre Jean

Genre

fre Masculin

Identifiant pérenne

Date de naissance

fre 1513-04-14

Date de mort

fre 1591-05-04

Lieu de naissance

fre Benest

Lieu de décès

Profession / Activités

fre Avocat et poète

Reprendre la forme retenue

fre Boiceau de La Borderie, Jean (1513-1591)