Faraj, Abdelmalek

Description

Après des études secondaires au lycée musulman de Fès, aidé par Emile Dermenghem, il s'installe à Paris et y obtient le baccalauréat en 1928. Il poursuit des études de médecine, est diplômé en 1935 avec une thèse sur "Les relations médicales hispano-maghrébines au XIIe siècle" et débute sa carrière de médecin au Maroc en 1935 sur une mission anti-paludique dans le Gharb. De 1936 à 1944, il est affecté dans la région de Taza, puis à Casablanca, à Marrakech, en janvier 1946, et enfin à Rabat en 1951, il prend la direction du dispensaire de Sidi Fatah et de son équipe d'une vingtaine de médecins majoritairement français. En décembre 1955 et jusqu'en 1958, il est nommé ministre de la Santé publique dans le premier gouvernement du Maroc indépendant, puis en 1959 directeur de l'Institut d'hygiène. En 1962, il participe à la création de la première faculté marocaine de médecine dont il devient le doyen jusqu'à sa retraite en 1970. Il meurt alors qu'il porte secours aux victimes de l'attentat militaire de Skhirat le 10 juillet 1971.

Ressources liées

Filtrer par propriété

Créateur
Titre Libellé alternatif Classe
Les médecins musulmans d'Andalousie et le serment d'Hippocrate Créateur(s) Text
traducteur
Titre Libellé alternatif Classe
À travers la littérature mystique Traducteur(s) Text
Relation
Titre Libellé alternatif Classe
Dermenghem, Émile (1892-1971) Relations Person

Forme retenue

fre Faraj, Abdelmalek

Autres formes du nom

fre Abdelmalek Faraj
fre Faraj, ʿAbdelmalek
fre ʿAbdelmalek Faraj

Identifiant de la personne dans un référentiel externe

Nom de famille

fre Faraj

Prénom(s)

fre Abdelmalek
fre ʿAbdelmalek

Langue

fre
ara

Nationalité

ma

Genre

masculin

Identifiant pérenne

Date de naissance

1906-03-27

Date de mort

1971-07-10

Lieu de naissance

Lieu de décès

Reprendre la forme retenue

fre Faraj, Abdelmalek