Espagne

Description

Etat européen couvrant la quasi-totalité de la péninsule ibérique, l’Espagne, aujourd’hui Royaume d’Espagne, est bordée au nord-est par les Pyrénées, chaine montagneuse constituant une frontière naturelle avec le France et l’Andorre ; à l’est et au sud-est par la Mer Méditerranée ; au sud-sud-ouest par le territoire britannique de Gibraltar et le détroit du même nom et au nord-ouest par le golfe de Gascogne. L’Etat espagnol englobe les territoires des îles Baléares en Mer Méditerranée, les îles Canaries dans l’océan Atlantique, et les deux villes de Ceuta et Mellila sur la côte marocaine d’Afrique du Nord.
Le Royaume d’Espagne a été constituée au XVe siècle de l’union dynastique des couronnes de Castille et d’Aragon, puis avec l’absorption du royaume de Grenade en 1492 et en 1512 du royaume de Navarre. L’ensemble devient un Etat unitaire en 1715-1716. La monarchie catholique espagnole possède un immense empire colonial à partir du XVe siècle et la découverte des Amériques par Christophe Colomb mandé par les Rois Catholiques, Isabelle Ire de Castille et Ferdinand II d'Aragon. Avec cet empire, elle est la plus grande puissance politique et économique européenne, avec un important rayonnement culturel durant le Siècle d’or espagnol (XVIe-XVIIe siècle). La richesse apportée par les colonies américaines permet aux souverains Habsbourg d’être de grands mécènes des arts : le peintre Diego Velasquez développe l’art du portrait sous l’instigation de Philippe II ; l’autre peintre El Greco incorpore à sa peinture des éléments de la Renaissance italienne et fait naître un « style espagnol ». Dans le domaine de la littérature, Miguel de Cervantes et Lope de la Vega offrent des œuvres monumentales, Don Quichotte pour le premier, et plus de mille pièces de théâtre pour le second. Les monarques espagnols et leur mécénat permettent des mouvements d’intellectuels à travers la Méditerranée, entre Valence, Séville et Florence. L’importance du catholicisme dans l’Espagne reprise aux musulmanes entretient une place très forte pour l’art religieux et notamment de la Contre-Réforme, où s’illustrent le peintre Francisco de Zurbarán ou le compositeur Tomás Luis de Victoria.
L’influence espagnole décline au XIXe siècle et dans le début du XXe siècles, avec la perte de ses colonies, la montée des nationalismes et la multiplication des crises politiques, économiques et sociales menant à la Guerre civile de 1936 et 1939 suivie d’une longue période de dictature franquiste, conservatrice, militariste et nationale catholique de 1939 à 1975. Après la mort de Francisco Franco en 1975, une transition démocratique permet à l’Espagne de devenir une monarchie constitutionnelle appuyée sur une démocratie parlementaire.

Ressources liées

Filtrer par propriété

containsPlace
Titre Libellé alternatif Classe
Méditerranée (mer) Lieu compris dans ce lieu Lieu
location
Titre Libellé alternatif Classe
Espagne Lieu de production Texte
Couverture spatiale
Titre Libellé alternatif Classe
Profondeurs de l'Espagne work
Carnet E Couverture spatiale Texte
Carnet B Couverture spatiale Texte
[Sans titre] Couverture spatiale Texte
Colonne Durruti. Groupe international Organisation
Est une partie de
Titre Libellé alternatif Classe
Barcelone (Espagne) Lieu
nationality
Titre Libellé alternatif Classe
Partido obrero de unificación marxista Nationalité Organisation
Place
Titre Libellé alternatif Classe
Guerre civile d'Espagne Lieu de l'évènement Événements

Classe

Lieu

Nom

fre Espagne

Autre(s) forme(s) du nom

spa España
eng Spain

Identique à

Latitude

N 40°

Longitude

W 4°

Coordonnées

40, -4

Lieu compris dans ce lieu

Est une partie de

Source de l'image

Identifiant pérenne

Reprendre la forme d'autorité

fre Espagne