Tiersot, Julien (1857-1936)

Description

Il se passionne d'abord pour la musique populaire française, sur laquelle il écrit un ouvrage, "Histoire de la chanson populaire en France", en 1889, puis recueille avec Maurice Bouchor les "Chants populaires pour les écoles" (1897).
Lors de l'Exposition universelle de Paris de 1889, il découvre le gamelan javanais à travers des danses, qui lui font prendre conscience de la valeur des musiques non européennes, elles aussi « manifestation de la nature humaine ». Il s'intéresse ainsi aux musiques japonaise, chinoise, javanaise, indienne et d'Asie centrale, arabe, arménienne, amérindiennes du Canada et à celle des noirs de Louisiane. Il est donc dans ses Notes (1905-1910) un des créateurs de ce qu'il appelle "ethnographie musicale", soit l'ethnomusicologie.

Ressources liées

Filtrer par propriété

Contributeur
Titre Libellé alternatif Classe
Chants populaires pour les écoles. 1re série Contributeur(s) Texte
Chants populaires pour les écoles. 2e série Contributeur(s) Texte
colleague
Titre Libellé alternatif Classe
Bouchor, Maurice (1855-1929) Collègue Personne

Classe

Personne

Forme retenue

fre Tiersot, Julien (1857-1936)

Autres formes du nom

fre Julien Tiersot
fre Tiersot, Jean-Baptiste-Élisée-Julien
fre Jean-Baptiste-Élisée-Julien Tiersot

Identifiant de la personne dans un référentiel externe

Nom de famille

fre Tiersot

Prénom(s)

fre Julien
fre Jean-Baptiste-Élisée-Julien

Langue

fre

Nationalité

fr

Genre

fre masculin

Identifiant pérenne

Date de naissance

fre 5 juillet 1857
1857-07-05

Date de mort

fre 10 août 1936
1936-08-10

Lieu de naissance

Lieu de décès

Portrait, représentation de la personne

Profession / Activités

fre Musicologue, ethnomusicologue et compositeur français. Bibliothécaire au Conservatoire national supérieur de musique de Paris.

Reprendre la forme retenue

fre Tiersot, Julien (1857-1936)