Tong-King. Haï-phong.

Description

Les Français obtinrent le droit d'établir une concession à Haiphong en 1874. Le terrain concédé était une zone marécageuse et inondable ; le Génie y construisit un îlot artificiel, complètement entouré d'eau. Au second plan, on peut apercevoir les toits des bâtiments de la concession. Haiphong demeura longtemps un ensemble misérable de paillotes installées sur les rares zones émergées. Dans les années 1880, l'endroit avait la réputation d'être malsain.
Source de la description : texte de Frédéric Mantienne in Franchini, Philippe ; Ghesquière, Jérôme (dir.), Des photographes en Indochine. Tonkin, Annam, Cochinchine, Cambodge et Laos au XIXe siècle, Marval & Réunion des musées nationaux, 2001, p. 64.

Ressources liées

Filtrer par propriété

contentLocation
Titre Libellé alternatif Classe
Haiphong (Vietnam) Source de l'image Location
Relation
Titre Libellé alternatif Classe
Tong-King. Vue d'Haï-phong Relations Still Image

Titre

fre Tong-King. Haï-phong.

Éditeur

fre Studio photographique Gsell (Saigon)

Numérotation de l'éditeur

fre 1122 (numéro du montage sur lequel figure ce cliché)

Date

Couverture temporelle

Couverture spatiale

Format

fre 1 fichier JPEG (2,90 Mo)

Technique et dimensions

fre Épreuve à l'albumine sur papier montage sur carton
fre 21*32 cm

Marque d'appartenance

fre Tampon rouge du Ministère des Colonies

Autre numérotation

6

Provenance

fre Bibliothèque de l'ancien Musée des colonies (Paris)

Identifiant pérenne

Droits

fre Domaine public

Source

fre Université Côte d'Azur. BU Lettres Arts Sciences Humaines. Fonds ASEMI

Cote

PH03-7

Type

fre Photographie