Geishas

Description

La geisha, terme qui signifie littéralement "personne qui pratique les arts", est une femme dont le métier est de divertir par la pratique de la musique et de la danse notamment, une clientèle issue de classes sociales élevées. Bien qu'il y eut des hommes geisha au début de cette activité apparue au Japon à la fin du XVIIIe siècle, le métier devint vite exclusivement féminin au point de symboliser à partir de la fin du XIXe siècle en Occident l'image de la femme japonaise. Les tenues, les coiffures et le maquillage des geisha génèrent notamment en Occident des fantasmes puissants encore résurgents de nos jours. De nombreux voyageurs occidentaux de passage au Japon, cherchèrent à entrer en contact avec de véritables geishas mais devant les barrières infranchissables dressées par les autorités japonaises, ils durent, pour assouvir leurs désirs, se tourner vers des courtisanes de rangs inférieurs, voire des prostituées ou à des mariages contractuels de courtes durée avec des filles vendues par leurs parents (c'est notamment à ce genre de "commerce" qu'a recours l'officier de marine et écrivain Pierre Loti, voir son célèbre roman : Madame chrysanthème paru en 1887).
Voyageant avec son épouse lors de son premier séjour au Japon et accompagné d'une dame lors du troisième, Louis Dumoulin ne semble pas avoir cherché à vivre ce genre d'aventures mais sa collection photographique personnelle compte en revanche une proportion importante de photographies de femmes japonaises. Devant la popularité de ces représentations féminines auprès des voyageurs occidentaux, les studios photographiques japonais produisaient en effet beaucoup de clichés de femmes en tenues traditionnelles. On estime d'ailleurs à plus de 50 % la proportion d'images féminines dans la production photographique commerciale au Japon dans le dernier tiers du XIXe siècle. Bien que les modèles féminins n'étaient souvent pas de véritables geishas, la mise en scène de ces clichés, notamment chez Kusakabe Kinbei, cherchaient à évoquer l'image de la geisha sur le modèle des représentations de celle-ci dans les estampes de l'époque révolue d'Edo (1603-1868). Notons enfin que Dumoulin a, lors de l'Exposition universelle de 1900 à Paris, réalisé un panorama du tour du monde dont la partie représentant le Japon était animée par de véritables geishas venues spécialement de Tôkyô dans le cadre d'une opération qui frôla l'incident diplomatique entre la France et le Japon. À cette occasion et pour la première fois, 16 véritables geishas foulèrent le sol européen.

Ressources liées

Filtrer par propriété

Sujet
Titre Libellé alternatif Classe
[Sans titre] Sujet Still Image
[Sans titre] Sujet Still Image
[Sans titre] Sujet Still Image
[Sans titre] Sujet Still Image
[Sans titre] Sujet Still Image
[Sans titre] Sujet Still Image
[Sans titre] Sujet Still Image
[Sans titre] Sujet Still Image
[Sans titre] Sujet Still Image
[Sans titre] Sujet Still Image
[Sans titre] Sujet Still Image
[Sans titre] Sujet Still Image
[Sans titre] Sujet Still Image
[Sans titre] Sujet Still Image
[Sans titre] Sujet Still Image
[Sans titre] Sujet Still Image
[Sans titre] Sujet Still Image
[Sans titre] Sujet Still Image

Nom

fre Geishas

Autre(s) forme(s) du nom

jpn Geiko
jpn Geigi
jpn 芸者
jpn 芸子
jpn 芸妓
jpn 芸妓

Identique à

Identifiant pérenne

Terme(s) générique(s)

Terme(s) spécifique(s)

fre Maiko (apprenties geisha)
jpn 舞妓

Reprendre la forme retenue

fre Geishas