Avignon (Vaucluse)

Description

Située à la confluence du Rhône et de la Durance, chef-lieu du Vaucluse, Avignon, la "cité des papes", devient résidence pontificale dès 1309. Jean XXIII en fait le siège de la papauté quelques années plus tard et Avignon profite des constructions architecturales pour la cour et la chancellerie pontificale. La ville devient un centre important de l'Occident, politiquement, économiquement, et culturellement avec la bibliothèque pontificale, l'une des plus importantes du XIVe siècle. En 1377, Grégoire IX ramène la papauté à Rome et Avignon est administrée par un légat pontifical. Elle accueille à nouveau des papes lors du Grand Schisme (1379-1411). Avignon reste possession pontificale jusqu'à la Révolution française.

Collections

Relation(s)

Avignon est un centre important du Félibrige, lieu de résidence de Théodore Aubanel et Joseph Roumanille, et donc de la librairie Roumanille, lieu d'étude et d'édition pour Frédéric Mistral, lieu d'édition de la revue de l'"Armana Provençau" et du journal l'"Aïoli".

Né à Avignon au 3 rue de la Carréterie, qui part de la Porte Saint-Lazare à l'est des remparts, Henri Bosco et ses parents quittent la ville dès ses 3 ans pour s'installer dans la campagne environnante, au "Mas du Gage", entre Durance et Rhône. Il suit tout de même sa scolarité dans la ville : quelques jours à la Maternelle, puis après des années d'école à la maison, ce qui lui offre un enfance solitaire, à dix ans, il est placé à l’École des Ortolans, en pleine centre d'Avignon, où il découvre par l'intermédiaire de son maître M. Tamisier, la chanson de geste merveilleuse de Huon de Bordeaux, La Fontaine, Racine... Au Lycée d'Avignon (futur lycée Frédéric Mistral), où il est pensionnaire ensuite, il découvre par son maître Aristide de Cabrières, les auteurs classiques et la littérature provençale : Homère et Théocrite, Platon, Eschyle, Plotin, Virgile, ... L'importance de ces années d'enfance à Avignon et autour se retrouve dans ses Souvenirs, cycle de récits autobiographiques, Un oubli moins profond (1961), Le chemin de Monclar (1962), Le Jardin des Trinitaires (1966), Mon compagnon de songes (1967). Après ses excellentes études primaires et secondaires, Henri Bosco poursuit ses études à l'Université de Grenoble, où il soutient en 1910 une thèse sur la papauté avignonnaise "Les relations intellectuelles entre Avignon et l'Italie pendant l'"exil de Babylone" et plus particulièrement de 1342 à 1378". Diplômé, c'est à Avignon qu'il effectue sa première année d'enseignement d'italien en 1911-1912.

Ressources liées

Filtrer par propriété

deathPlace
Titre Libellé alternatif Classe
Espérandieu, Émile (1857-1939) Lieu de décès Person
birthPlace
Titre Libellé alternatif Classe
Bosco, Henri (1888-1976) Lieu de naissance Person
Couverture spatiale
Titre Libellé alternatif Classe
Frédéric Mistral, élève du Collège Royal d'Avignon, 1842-1847 : discours prononcé à la distribution des prix du Lycée d'Avignon le 31 juillet 1907 Couverture spatiale Text
containsPlace
Titre Libellé alternatif Classe
France Lieu compris dans ce lieu Location

Nom

fre Avignon (Vaucluse)

Autre(s) forme(s) du nom

fre Avignon
lat Avenio (ville ancienne)

Identique à

Latitude

43.94834

Longitude

4.80892

Coordonnées

43° 57′ 00″ N, 4° 49′ 01″ E

Est une partie de

Identifiant pérenne

Reprendre la forme d'autorité

fre Avignon (Vaucluse)