Norodom Ier (1834-1904 ; roi du Cambodge)

Description

Norodom 1er est le premier monarque du Protectorat français du Cambodge, de 1860 à sa mort. Né sous le nom de Ang Voddey, fils aîné du roi Ang Duong, il passe sa jeunesse à étudier à Bangkok, afin de renforcer les liens entre son royaume et le Siam qui exerce alors sa suzeraineté sur le Cambodge. Au début de son règne, afin de desserrer l'étreinte de ses voisins de l'Ouest, Norodom se rapproche des Français qui sont en train d'investir la Cochinchine et espèrent pouvoir utiliser le Mékong pour trouver un débouché vers la Chine. Un traité de protectorat est signé le 11 août 1863, qui garantit notamment une aide française en cas d'agression extérieure en échange du droit pour les ressortissants français de s’installer et de la liberté de pratiquer la religion chrétienne. Toutefois, Norodom s'aperçoit vite que les autres clauses sont beaucoup plus contraignantes. Au début de 1864, il envisage de se rendre à Bangkok, mais en est vite dissuadé par Ernest Doudart de Lagrée, le représentant français, qui lui signifie que s'il persiste dans son désir, son départ pourrait être définitif. Il ne s'agit là que des prémisses d'une prise de contrôle qui ira en s'accentuant sans que le monarque ne puisse inverser le cours des choses. Norodom est pris dans une nasse et ne peut se passer des Français. Dans les années 1860, il fait face à des révoltes pour lesquelles il doit demander l'intervention des troupes du nouveau protecteur pour sauver son trône. Au fil des années, les Français se font de plus en plus pressants et le 17 juin 1884, des canonnières prennent place devant le palais royal de Phnom Penh alors que le gouverneur de la Cochinchine Charles Thomson impose à Norodom la signature d'une convention qui renforce le protectorat en donnant la gestion des affaires intérieures aux Français. Dans les années qui suivent, Norodom exécute, plutôt à contrecœur, les fonctions représentatives qui lui restent attribuées et meurt finalement en 1904. Norodom et son entourage proche (demi-frère, femmes et enfants) ont notamment été photographiés par Émile Gsell dans les années 1860-1870 ; l'album Cambodge renferme ainsi deux portraits du roi.

Ressources liées

Filtrer par propriété

Sujet
Titre Libellé alternatif Classe
S[a]. M[ajesté]. Norodon, roi du Cambodge Sujet Still Image
S[a]. M[ajesté]. Norodon, roi du Cambodge Sujet Still Image
Relation
Titre Libellé alternatif Classe
Fille du roi de Cambodge Relations Still Image
Fille du roi de Cambodge Relations Still Image
Fils du roi de Cambodge Relations Still Image
Palanquin à éléphant du roi du Cambodge Relations Still Image
Cambodge : Éléphants du roi Relations Still Image
Cambodge : Éléphants du roi Relations Still Image
S[a]. M[ajesté]. la reine du Cambodge Relations Still Image
Reine du Cambodge Relations Still Image
Rois et souverains Relations Concept
parent
Titre Libellé alternatif Classe
Sisowath (1840-1927 ; roi du Cambodge) Parent(s) Person

Forme retenue

Norodom Ier (1834-1904 ; roi du Cambodge)

Autres formes du nom

Norodom 1 (1834-1904)
Ang Voddey (1834-1904)
នរោត្តម (1834-1904)

Identifiant de la personne dans un référentiel externe

Langue

khm
fre

Nationalité

km

Genre

fre Masculin

Identifiant pérenne

Date de naissance

1834

Date de mort

Lieu de décès

Portrait, représentation de la personne

Profession / Activités

fre Roi du Cambodge (1860-1904)

Parent(s)

Reprendre la forme retenue

Norodom Ier (1834-1904 ; roi du Cambodge)