S.-M. Khai Dinh au Monument des Indochinois catholiques morts pour la France

Description

Visite de Khai Dinh en 1922 au monument dédié à la mémoire des Indochinois catholiques, édifié par l'architecte Charles Lichtenfelder. La notice au début de l'album précise : "[...] parmi les Indochinois morts pour le pays se trouvaient de nombreux chrétiens : il importait à l'Association que leur mémoire fut honorée à l'égal de celle de leurs frères d'armes non-catholiques. Deux monuments leur ont été consacrés : l'un consiste dans une vaste plaque de marbre, ornée d'une belle décoration, érigée dans la Chapelle de la Société des Missions étrangères, rue du Bac ; l'autre est une grande stèle, œuvre de M. Lichtenfelder, qui repose sur un puissant soubassement de granit et s'élève au Jardin colonial même, à côté du Temple annamite.".

Ressources liées

Filtrer par propriété

Relation
Titre Libellé alternatif Classe
Le Monument aux Morts catholiques Relations Image fixe

Type

fre Photographie

Titre

fre S.-M. Khai Dinh au Monument des Indochinois catholiques morts pour la France

Créateur

fre Inconnu

Éditeur

fre Société franco-indochinoise de publicité et d'édition (Paris)

Numérotation de l'éditeur

21

Date

Couverture temporelle

Couverture spatiale

Format

fre 2 fichiers JPEG (photographie : 1,06 Mo ; page de titre : 887 Ko)
fre 2 vues

Technique et dimensions

fre Photogravure
fre 13*18 cm

Provenance

fre Bibliothèque de l'ancien Musée des colonies (Paris)

Identifiant pérenne

Droits

fre Domaine public

Source

fre Université Côte d'Azur. BU Lettres Arts Sciences Humaines. Fonds ASEMI

Cote

PH22-21