S.-M. Khai Dinh au Monument des Indochinois catholiques morts pour la France

Description

Visite de Khai Dinh en 1922 au monument dédié à la mémoire des Indochinois catholiques, édifié par l'architecte Charles Lichtenfelder. La notice au début de l'album précise : "[...] parmi les Indochinois morts pour le pays se trouvaient de nombreux chrétiens : il importait à l'Association que leur mémoire fut honorée à l'égal de celle de leurs frères d'armes non-catholiques. Deux monuments leur ont été consacrés : l'un consiste dans une vaste plaque de marbre, ornée d'une belle décoration, érigée dans la Chapelle de la Société des Missions étrangères, rue du Bac ; l'autre est une grande stèle, œuvre de M. Lichtenfelder, qui repose sur un puissant soubassement de granit et s'élève au Jardin colonial même, à côté du Temple annamite.".

Ressources liées

Filtrer par propriété

Relation
Titre Libellé alternatif Classe
Le Monument aux Morts catholiques Relations Image fixe

Classe

Image fixe

Type

fre Photographie

Titre

fre S.-M. Khai Dinh au Monument des Indochinois catholiques morts pour la France

Créateur

fre Inconnu

Éditeur

fre Société franco-indochinoise de publicité et d'édition (Paris)

Numérotation de l'éditeur

21

Date

Couverture temporelle

Couverture spatiale

Format

fre 2 fichiers JPEG (photographie : 1,06 Mo ; page de titre : 887 Ko)
fre 2 vues

Technique et dimensions

fre Photogravure
fre 13*18 cm

Provenance

fre Bibliothèque de l'ancien Musée des colonies (Paris)

Source

fre Université Côte d'Azur. BU Lettres Arts Sciences Humaines. Fonds ASEMI

Cote

PH22-21

Droits

fre Domaine public

Identifiant pérenne