Conrad, Joseph (1857-1924)

Description

Issu d’une famille de la noblesse polonaise, orphelin à 11 ans, Józef Korzeniowski, attiré par la marine, arrive à Marseille en 1874 pour s’embarquer comme mousse sur un voilier. Il fait pendant 4 ans son apprentissage en France, puis entre dans la marine marchande britannique, obtient son titre de capitaine au long cours en 1886 et choisit cette même année la nationalité britannique et son nom Joseph Conrad sous lequel il commence à écrire en anglais. En 1887, il effectue quatre voyages à Bornéo et des séjours à Berau. En 1890, il part travailler comme capitaine de steamer dans l'État indépendant du Congo, mais est rapidement rapatrié en Europe pour dysenterie. Après avoir été hospitalisé à Londres et passé sa convalescence en Suisse, en 1891, il repart pour l’Australie, puis le Canada. En janvier 1894, il revient à Londres et sa carrière maritime se trouve à l’arrêt. Il se consacre à l’écriture et son premier roman « La Folie Almayer », commencé en 1889, qui dépeint la perdition d’un Européen en Malaisie, paraît en avril 1895, et est suivi en avril 1896 d’« Un paria des îles ». Il se marie en 1896 et séjourne en Bretagne de mars à septembre, puis s’installe en Essex publiant régulièrement : « Le Nègre du Narcisse » (1897), « Inquiétude » (1898), « Au cœur des ténèbres » (1899), « Lord Jim » (1900), « Le Miroir de la mer » (1906), « Sous les yeux de l’Occident » (1911) après s’être installé dans une ferme isolée près d’Ashford dans le Kent, Capel House. Si ces romans sont remarqués dans les milieux littéraires, ses livres sont jugés tragiques, complexes et difficiles d’accès, et il peine à subvenir aux besoins de sa famille sans l’aide de son mentor littéraire Ford Madox Ford avec qui il écrit quelques ouvrages et qui le publie, et qui lui loue une maison à Pent Farm, dans le Kent, entre 1898 et 1910. Il reçoit ensuite une pension annuelle du gouvernement britannique. Ce n’est qu’à partir de 1913 et de « Chance » que Joseph Conrad connait le succès commercial. En 1919, les Conrad sont contraints de quitter Cape House. Joseph Conrad publie « La Flèche d’Or », « La rescousse ». Pour la rédaction de « L’Attente », il voyage en Corse en janvier 1921, puis une tournée aux Etats-Unis en 1923, année pendant laquelle il publie « Le Frère-de-la-Côte ». « L’Attente » restera inachevé, Joseph Conrad décède le 3 août 1924, et sera publié de manière posthume en 1925, de même que le recueil des « Derniers contes ».
En France, c’est André Gide, qui le rencontre en 1911, qui le fait connaître après en avoir entendu parler par Paul Claudel. Il traduit « Typhon » et lance avec Jean-Aubry la publication des œuvres de Joseph Conrad à partir de 1918. Les premiers récits traduits en France, « Typhon » et « Le Nègre du Narcisse » sont des épopées en prose mettant en valeur une mer quasi mystique et renforcent l’image attachée à Joseph Conrad de « romancier de la mer », même si peu de récits de Conrad ont véritablement pour cadre la mer.

Ressources liées

Filtrer par propriété

Relation
Titre Libellé alternatif Classe
Bosco, Henri (1888-1976) Relations Person
Malicroix Relation(s) work
L'Antiquaire Relation(s) work
Créateur
Titre Libellé alternatif Classe
Entre terre et mer Créateur(s) Text

Forme retenue

fre Conrad, Joseph (1857-1924)

Autres formes du nom

fre Joseph Conrad
pol Korzeniowski, Teodor Józef Konrad
pol Teodor Józef Konrad Korzeniowski
pol Korzeniowski, Józef Konrad Teodor
pol Józef Konrad Teodor Korzeniowski
fre Korzeniowski, Joseph Conrad Theodore
fre Joseph Conrad Theodore Korzeniowski
fre Conrad-Korzeniowski, Joseph
fre Joseph Conrad-Korzeniowski
fre Korzeniowski, Joseph Conrad-
J. C. K.
jpn 康拉德

Identifiant de la personne dans un référentiel externe

Nom de famille

pol Korzeniowski
fre Conrad
fre Conrad-Korzeniowski

Prénom(s)

fre Joseph
pol Teodor Józef Konrad
pol Józef Konrad Teodor

Langue

eng
pol

Nationalité

pl
gb

Genre

fre masculin

Identifiant pérenne

Date de naissance

fre 3 décembre 1857
1857-12-03

Date de mort

fre 3 août 1924
1924-08-03

Lieu de naissance

Lieu de décès

Bishopsbourne (Grande-Bretagne)

Portrait, représentation de la personne

Reprendre la forme retenue

fre Conrad, Joseph (1857-1924)