Berbères

Description

Les Berbères sont un groupe ethnique autochtones d’Afrique du Nord, occupant les territoires de l'océan Atlantique à l'oasis de Siwa en Égypte, et de la mer Méditerranée au fleuve Niger en Afrique de l'Ouest. Connus dans l’Antiquité sous le nom de Lybiens, ils sont aussi appelés Mazices, Maures, Numides, Gétules, Garamantes. Les Berbères constituent une mosaïque de peuples de l'Égypte aux Îles Canaries, qui se caractérisent par des relations linguistiques, entre les différentes langues, Chleuh, Chaoui, Rifain, Kabyle, Chenoui, Mozabite, Nafusi, Touareg… mais avec des modèles de sociétés et ascendances très différentes. À travers l’histoire, les Berbères et leurs langues ont connu des influences puniques, romaines, arabes, turques ou encore françaises, et si la majorité sont musulmans sunnites, islam ibadite, christianisme et judaïsme sont aussi pratiquées chez les Berbères.
Les Berbères occupent la région du Maghreb depuis au moins 23 000 ans avant JC, et forment dans l’Antiquité plusieurs confédérations qui sont en relations avec l’Egypte pharaonique, les Phéniciens, la Grèce ou l’Empire romain. Au IIIe siècle av. J.-C., l'Afrique du Nord est divisée en trois royaumes berbères : celui des Maures avec le royaume de Maurétanie qui s'étend de l'Atlantique au fleuve Moulouya, au centre celui des Massæsyles, et enfin, à l'est près de Carthage, le royaume des Massyles. A la fin de la deuxième guerre punique, les Massyles, alliés des Romains contre Carthage, unifient leur territoire avec celui des Massæsyles pour créer le royaume de Numidie, avant que les premiers empereurs romains ne conquièrent l’ensemble de l’Afrique du Nord et n’organisent les territoires berbères en provinces. A partir du VIIe siècle, les Berbères sont arabisés : en 698, l’ensemble des Berbères sont soumis aux Arabes. En Afrique du Nord, les Arabes ne se contentent pas d’occuper la côte mais conquiert aussi l’intérieur du pays, convertissent les populations berbères et les enrôlent dans l’armée ommeyyade pour continuer leur avancée dans la péninsule ibérique. Des dynasties berbères arabisées tiennent la région, Zirides, Ifren, Maghraouas, Almoravide, Hammadides, Almohade, Mérinide, Abdalwadides, Wattassides, Meknassa, Hafsides…
Elles s’effondrent au XVe siècle, avec la Reconquista de la péninsule ibérique. Les Berbères se replient dans les montagnes, notamment l’Aurès algérien, en Kabylie ou au Sahara. Le Maroc résiste face aux Espagnols et Portugais et aux Ottomans, avec l’émergence de la tribu berbère des Saadiens puis la dynastie alaouite et son Empire chérifien. Si la colonisation européenne s’installe progressivement sur les zones côtières et urbaines, zones rurales et montagneuses restent berbères, et pour le Maroc, les Français seront contraints de prendre en compte l’existence de sociétés berbères organisées relativement indépendantes, voire résistantes.

Ressources liées

Filtrer par propriété

Description
Titre Libellé alternatif Classe
Le Glay, Maurice (1868-1936) Biographie Personne
Bernard, Augustin (1865-1947) Biographie Personne
Germain, Gabriel (1903-1978) Biographie Personne
Sefrioui, Ahmed (1915-2004) Biographie Personne
Relation
Titre Libellé alternatif Classe
Casablanca (Maroc) Relations Lieu
Afrique du Nord Relations Lieu
Algérie Relations Lieu
Maroc Relations Lieu
Justinard, Léopold-Victor (1878-1959) Relations Personne
Sujet
Titre Libellé alternatif Classe
Chronique marocaine : "Jean Célerier. — Chez les Berbères du Maroc : de la collectivité patriarcale à la coopérative." Texte