Syrie

Description

Le territoire de la Syrie, au Moyen-Orient, a été occupé successivement par les Cananéens, les Phéniciens, les Hébreux, les Araméens, les Assyriens, les Babyloniens, les Perses, les Grecs, les Arméniens, les Romains, les Nabatéens, les Byzantins et les Arabes. En 1517, le pays tombe sous domination ottomane, jusqu'en 1918, quand la Révolte arabe entre dans Damas. Le 8 mars 2020, le Congrès syrien rejette l'accord signé par le dirigeant nationaliste arabe Fayçal avec le Président français, Georges Clemenceau et proclame l'indépendance du Royaume arabe de Syrie. Mais par le Traité de Sèvres du 25 avril 1920, les Alliés décide du mandat français sur la Syrie et le Liban. L'annonce déclenche de violentes manifestations en Syrie contre les plans franco-britanniques, et mène à une réaction militaire de la Syrie contre les forces françaises, qui obtiennent la victoire à la bataille de Maysaloun le 24 juillet 1920 et impose leur mandat. L'accord franco-britannique Sykes-Picot (passé en secret en 1916 pour répartir les territoires de l'Empire ottoman) met fin à la Grande Syrie qui comprenait la Syrie actuelle, le Liban, la Jordanie, la Palestine : la France crée en septembre 1920, l’État du Grand Liban, un Etat des Alaouites, un État d'Alexandrette, un État de Damas et un État d'Alep, un État du djebel druze au sud et le plateau de la Djézireh, peuplé de Kurdes.
Les nationalistes syriens continuent leur rébellion et en 1925, part de l’État des Druzes une insurrection contre les méthodes brutales du général Sarrail et se propage à toute la Syrie jusqu'au printemps 1927. Le pouvoir mandataire français est alors confié à des civils, ce qui permet la modernisation du pays, notamment l'aménagement urbain de la ville de Damas avec les frères René Danger (1872-1954) et Raymond Danger (1883-1958) et de l'architecte Michel Écochard. Le mandat s'accompagne également d'une réformer de la justice et une expansion de l'éducation et la multiplication des journaux et des cercles littéraires.
De premiers pourparlers pour l'indépendance ont lieu en 1936 avec le Front populaire, mais le traité prévoyant l'indépendance dans un délai de cinq ans est remisé avec la situation tendue face à l'Allemagne nazie. Après la défaite de la France en 1940, le pays est repris au régime de Vichy par les Britanniques et les Forces françaises libres dans la campagne de Syrie de juin-juillet 1941. Le 8 juin 1941, le général Catroux, chef des Forces françaises libres (FFL) en Orient, proclame solennellement l'indépendance de la Syrie et du Liban, ainsi que la fin du mandat au Levant. Mais dans les faits, le pays reste sous domination française, même après que la France reconnaît officiellement la souveraineté de la Syrie et du Liban le 3 janvier 1944. Le Parti Baas entretient la révolte de l'opinion syrienne et le 29 mai 1945, après dix jours de manifestations anti-françaises, Damas est bombardé 36 heures d'affilée, le Parlement syrien et une partie de la ville sont détruits. Le Royaume-Uni intervient afin d'éviter l'escalade et en 1946, les dernières troupes françaises quitte la Syrie.

Collections

Ressources liées

Filtrer par propriété

Couverture spatiale
Titre Libellé alternatif Classe
Méditerranée : lever du soleil Couverture spatiale Text
Ce que j'ai vu en Orient : Mésopotamie, Palestine, Syrie, Egypte, Turquie : notes de voyage 1923-1924 Couverture spatiale Text
Méditerranée : coucher du soleil Couverture spatiale Text
L'Orient en mai 1923 : notes de voyage Couverture spatiale Text
Description
Titre Libellé alternatif Classe
Liban Location
containsPlace
Titre Libellé alternatif Classe
Méditerranée (mer) Lieu compris dans ce lieu Location

Nom

fre Syrie

Autre(s) forme(s) du nom

ara سوريا
ara Sūrīyā
ara سورية
ara Sūrīyaẗ
ara Sūrīyah
eng Syria
eng Syrian Arab Republic
fre République arabe syrienne

Identique à

Latitude

35

Longitude

38

Coordonnées

33° 30′ N, 36° 18′ E

Source de l'image

Identifiant pérenne

Reprendre la forme d'autorité

fre Syrie