Lichtenberger, André (1870-1940)

Description

Né à Strasbourg, alors que celle-ci est occupée par les troupes prussiennes, juste avant que l'Alsace-Lorraine soit annexée, il émigre avec sa famille au pays basque, auquel il reste très attaché.
En 1891, il est reçu deuxième à l'agrégation d'histoire et géographie et en 1895, soutient sa thèse sur "Le Socialisme au XVIIIe siècle". Il publie de nombreux ouvrages autant des essais politiques que de la littérature enfantine, et notamment le roman historique, "La Mort de Corinthe", qui évoque la fin de l'indépendance des cités grecques au IIIe siècle av. J.-C., mais qui évoque en souterrain son sentiment de la décadence de la France. Il est remarqué pour son roman par le député Paul Doumer (futur Président de la IIIe République), qui le prend comme assistant personnel, puis comme chef de cabinet entre 1905 et 1906 lors de sa présidence à la Chambre des députés. Ils dirigent tous les deux la publication de L'Opinion.
Réformé depuis 1891, il collabore pendant la Première guerre mondiale avec les généraux Gallieni, gouverneur militaire de Paris, mort en 1916, Lyautey, gouverneur du Maroc, puis Gouraud.

Ressources liées

Filtrer par propriété

Créateur
Titre Libellé alternatif Classe
La France au Maroc Créateur(s) Text

Forme retenue

fre Lichtenberger, André (1870-1940)

Autres formes du nom

fre André Lichtenberger
fre Lichtemberger, André
fre André Lichtemberger

Identifiant de la personne dans un référentiel externe

Nom de famille

fre Lichtenberger
fre Lichtemberger

Prénom(s)

fre André

Langue

fre

Nationalité

fr

Genre

fre masculin

Identifiant pérenne

Date de naissance

1870-11-29

Date de mort

1940-03-23

Lieu de naissance

Lieu de décès

Portrait, représentation de la personne

Récompense(s) reçue(s) par la personne décrite

fre Prix de l'Académie française en 1900

Reprendre la forme retenue

fre Lichtenberger, André (1870-1940)