Fort de Caïmai près Cholon

Description

Soldats en rang au Camp des Mares (Thanh O Ma). Les Français organisèrent dès les premiers temps de leur implantation en Cochinchine une force militaire recrutée sur place, les tirailleurs cochinchinois. Ces derniers furent installés au Camp des mares, à l'emplacement de la pagode Hien Trung Tu (Temple de la Fidélité Éclatante), élevée en 1795 par le futur empereur Gia Long à la mémoire de ses mandarins et généraux (dont le marin français Manuel). La pagode a d'abord été reconvertie en redoute puis en haras quand les Français occupèrent Saigon. Le logement des tirailleurs cochinchinois n'était qu'une des affectations du lieu. Les Français lui ont donné le nom de Pagode des Mares en raison de la présence de deux petites pièces d'eau à proximité où furent élevés des caïmans.
Source de la description : texte de Frédéric Mantienne in Franchini, Philippe ; Ghesquière, Jérôme (dir.), Des photographes en Indochine. Tonkin, Annam, Cochinchine, Cambodge et Laos au XIXe siècle, Marval & Réunion des musées nationaux, 2001, p. 123.

Titre

fre Fort de Caïmai près Cholon

Éditeur

fre Studio photographique Gsell (Saigon)

Numérotation de l'éditeur

fre 843 (numéro du montage sur lequel figure ce cliché)

Date

Couverture temporelle

Couverture spatiale

Format

fre 1 fichier JPEG (1,60 Mo)

Technique et dimensions

fre Épreuve à l'albumine sur papier montage sur carton
fre 16*22 cm

Autre numérotation

50

Provenance

fre Bibliothèque de l'ancien Musée des colonies (Paris)

Identifiant pérenne

Droits

fre Domaine public

Source

fre Université Côte d'Azur. BU Lettres Arts Sciences Humaines. Fonds ASEMI

Cote

PH02-137

Type

fre Photographie