[Sans titre]

Description

Cette photographie au format carte postale présente un pont, un village aux abords de Nikkô, ainsi que le début d'un chemin forestier menant vers un temple au cœur de la montagne environnante. Louis Dumoulin s'est rendu plusieurs fois à Nikkô et notamment lors de son premier voyage au Japon en 1888, très certainement en compagnie de Georges Bigot. Nikkô était déjà à la fin du XIXè siècle un lieu touristique majeur fréquenté notamment par de nombreux visiteurs occidentaux. Dumoulin semble avoir été marqué par la beauté de Nikkô et de ses environs et sa collection photographique comporte beaucoup de photographies de ces lieux. Dans son œuvre picturale, Nikkô est également un thème important auquel il requiert souvent pour représenter le Japon. C'est d'ailleurs Nikkô que Dumoulin retient pour la partie japonaise de son monumental Panorama du tour du monde lors de l'Exposition universelle de Paris en 1900. Cette photographie a directement inspiré une toile de Dumoulin intitulée "Échelle d'incendie" et exposée à la galerie Georges Petit à Paris en décembre 1889 accompagnée des notes suivantes rédigées par Louis Dumoulin lui-même : "À tous les carrefours se dressent des échelles d'incendie sur le côté desquelles une cloche permet d'avertir des sinistres. Un veilleur grimpe à l'échelle et annonce à grands cris les progrès, la marche de l'incendie. La lanterne rouge qu'on aperçoit à droite est celle d'un poste de police". Cette description reprend très largement les annotations laissées par Dumoulin au verso du présent montage photographique.
This postal card format landscape photograph shows a bridge, a village in the outskirsts of Nikkô, and the start of a forest path leading to a temple at the heart of the surrounding mountain. Nikkô was already a touristic spot at the end of the 19th century receiving a lot of foreigners. Dumoulin was one of them and paid several visits to Nikkô, a place that he often took as a central thema for his paintings representing Japan.

Annotations

Japon : le pont public de Nikko. A droite se trouve la forêt sacrée, au fond le village, le corps de garde et l'échelle du veilleur d'incendie (annotation manuscrite de Louis Dumoulin au verso)

Relation(s)

Cette photographie est également recensée dans la collection personnelle de Georges Ferdinand Bigot

Titre

fre [Sans titre]

Date

1888

Couverture temporelle

1888

Sujet

jpn 景色・村
jpn 建物・橋
jpn 宗教・参道

Couverture spatiale

Format

fre 2 fichiers JPEG (recto : 2,78 Mo ; verso : 2,60 Mo)
fre 2 vues

Technique et dimensions

fre Épreuve à l'albumine sur papier montage sur carton
fre 14*9 cm

Propriétaire

fre Photo acquise ou reçue en don par le peintre Louis Dumoulin lors de son premier séjour au Japon en 1888-1889

Annotations

fre Japon : le pont public de Nikko. A droite se trouve la forêt sacrée, au fond le village, le corps de garde et l'échelle du veilleur d'incendie (annotation manuscrite de Louis Dumoulin au verso)

Marque d'appartenance

fre Tampon rouge présentant une transcription en syllabaire japonais hiragana du nom "Dumoulin"
fre Tampon bleu au nom de Louis Dumoulin
eng Red stamp transcripting in Japanese hiragana characters the name "Dumoulin"
jpn 写真の右下には赤い雅印あり:「ぢむらん」つまりDumoulinの名前をひらがなにした雅印

Autre numérotation

fre 14 (numérotation manuscrite de Louis Dumoulin au verso du cliché)

Provenance

fre Bibliothèque de l'ancien Musée des colonies (Paris)

Identifiant pérenne

Droits

fre Domaine public

Source

fre Université Côte d'Azur. BU Lettres Arts Sciences Humaines. Fonds ASEMI

Cote

PH115-10

Type

fre Photographie