Houvet, Étienne (1868-1949)

Description

Souffrant d'un hyperathrose du genou après son service militaire, Etienne Houvet effectue un pèlerinage à Chartes, qui l'impressionne et conditionne sa candidature en septembre 1897 au double emploi de domestique à la Maîtrise de Chartres et de sacristain à la crypte de la cathédrale Notre-Dame. Il occupe cet emploi neuf durant, puis est nommé en 1906 sacristain de l'église jusqu'en 1913.
Sa curiosité le pousse à lire les grands ouvrages d'architecture du Moyen âge de Jean-Auguste Brutails, Emile Mâle, Camille Enlart, ... En 1910, il s'initie à la photographie sur les conseils de son ami Yves Delaporte, chanoine et archiviste diocésain de Chartres, et commence des séires de clichés des éléments de la cathédrale. Ce travail reconnu lui permet d'être nommé en 1913, gardien de la Cathédrale par le Service des
Monuments Historiques. En 1919, il fait paraître à son compte le premier volume de ses photographies consacré au Portail Royal.

Collections

Ressources liées

Filtrer par propriété

Contributeur(s)
Titre Libellé alternatif Classe
Le portail royal (cathédrale de Chartres) Contributeur(s) Text

Forme retenue

fre Houvet, Étienne (1868-1949)

Autres formes du nom

fre Houvet, Etienne
fre Étienne Houvet
fre Etienne Houvet

Identifiant de la personne dans un référentiel externe

Nom de famille

fre Houvet

Prénom(s)

fre Etienne

Langue

fre

Nationalité

fr

Genre

fre masculin

Identifiant pérenne

Date de naissance

1868-06-18

Date de mort

1949-04-25

Lieu de naissance

Lieu de décès

Portrait, représentation de la personne

Récompense(s) reçue(s) par la personne décrite

fre Chevalier de la Légion d’Honneur en 1927

Reprendre la forme retenue

fre Houvet, Étienne (1868-1949)