Guibert, Armand (1906-1990)

Description

Armand Guibert est professeur à Sousse, quand il rencontre Jean Amrouche, avec lequel il reprend la revue « Mirages » en 1932 et crée les éditions du même nom. En 1934, il fonde, toujours à Tunis, la collection des « Cahiers de Barbarie », dans laquelle paraissent des œuvres originales de Patrice de La Tour du Pin, Henry de Montherlant, Jean-Joseph Rabearivelo, Milosz, ou encore Roy Campbell. En 1938-1939, il reprend les éditions Monomotapa (1938-1939), chez lesquelles il édite cinq ouvrages dont son « Périple des îles tunisiennes », couronné par le prix de Carthage en 1938, et les « Chants berbères de Kabylie » de Jean Amrouche. De 1939 à 1941, il anime avec Jean Amrouche la page littéraire de « La Tunisie française littéraire », où sont publiés Pierre Emmanuel, Henri Bosco, Albert Camus et Jules Roy. A partir de 1941, il collabore avec l'éditeur Edmond Charlot à Alger, et aux Editions Seghers, notamment sur deux volumes de la collection Poètes d'aujourd'hui, consacrés à Léopold Sédar Senghor et Fernando Pessoa. Rentré en France en 1947, il reprend l'enseignement, tout en continuant à collaborer avec les Editions Charlot, réinstallées à Paris.

Ressources liées

Filtrer par propriété

Contributeur
Titre Libellé alternatif Classe
Aguedal, 3ème année, n°4 Contributeur(s) Text
Aguedal Contributeur(s) Text
colleague
Titre Libellé alternatif Classe
Amrouche, Jean (1906-1962) Collègue Person

Forme retenue

fre Guibert, Armand (1906-1990)

Autres formes du nom

fre Armand Guibert (1906-1990)

Nom de famille

fre Guibert

Prénom(s)

fre Armand

Langue

fre

Nationalité

fr

Genre

fre masculin

Identifiant pérenne

Date de naissance

1906-03-11

Date de mort

1990-07-10

Lieu de naissance

fre Azas (Haute-Garonne)

Lieu de décès

fre Saint-Sulpice-la-Pointe (Tarn)

Profession / Activités

fre Poète, journaliste, traducteur (notamment des oeuvres de Fernando Pessoa), éditeur

Reprendre la forme retenue

fre Guibert, Armand (1906-1990)