Fès (Maroc)

Description

Ville impériale, à l'est de Rabat, dans le massif du Rif et le Moyen-Atlas. Plusieurs fois capitale du royaume du Maroc, Fès est considéré comme la capitale spirituelle du Maroc. Sa fondation remonte au VIIIe siècle et au règne de Moulay Idriss Ier. Au début du IXe siècle, s'y installent des Andalous chassés de Cordoue par les Omeyyades et des familles originaires de Kairouan (Tunisie). L'aristocrate d'origine kairouanaise Fatima el Fihriya y créé l'université religieuse Université Al Quaraouiyine, qui est l'un des grands centres de l'âge d'or de la civilisation islamique. Au croisement des routes entre Méditerranée et Afrique subsaharienne, Fès bénéficie de riches influences esthétiques, notamment l'art arabo-andalou.
En 1069, Fès perd son rôle de capitale à la création de Marrakech, mais le reprend en 1250 à la naissance de la dynastie mérinide, qui crée la nouvelle ville de El Medinet El-Beida (la ville blanche), ou Fès Jedid (la nouvelle Fès) en opposition à Fès el Bali (la vieille ville). Elle est dotée de remparts, palais et jardins. Après de nombreuses passations de pouvoir, Fès redevient la résidence permanente du sultan alaouite Moulay Abdallah (1729-1734) qui fait rénover et construire mosquées, madrasas (écoles), ponts et rues. Fès est à nouveau la capitale jusqu'au début du protectorat français en 1912 et un lien de passage des explorateurs Charles de Foucauld et Mardochée Aby Serour, qui ne trouvent pas d'accompagnateurs pour poursuivre plus loin leurs expéditions, et qui rapporte le récit du commerce florissant de la ville.
C'est à Fès qu'est institué le Protectorat français par la signature du traité franco-marocain le 30 mars 1912. Cette signature déclenche des émeutes antifrançaises, qui font des centaines de victimes. Les Français choisissent de déplacer la capitale à Rabat. Sous l'instigation de Lyautey, un nouveau quartier résidentiel occupé par les Européens nait d'après les plans de l'architecte Henri Prost. Fès reste le premier centre culturel du pays, et le berceau des mouvements nationalistes et anticolonialistes, avec notamment la création en 1943 du parti Istiqlal.

Ressources liées

Filtrer par propriété

Couverture spatiale
Titre Libellé alternatif Classe
Le Maroc et ses villes d'art : Tanger, Fès, Meknès, Rabat et Marrakech : Ouvrage orné de 227 gravures et de 5 plans Couverture spatiale Text
birthPlace
Titre Libellé alternatif Classe
Sefrioui, Ahmed (1915-2004) Lieu de naissance Person
Faraj, Abdelmalek Lieu de naissance Person
Fāsī, Muḥammad ibn ʿAbd al-Wāḥid al- (1908-1991) Lieu de naissance Person
containsPlace
Titre Libellé alternatif Classe
Maroc Lieu compris dans ce lieu Location

Nom

fre Fès (Maroc)

Autre(s) forme(s) du nom

ara Fās (Maroc)
fre Fez (Maroc)
eng Fes
ara فاس
ber Fas
fre Athènes de l'Afrique
fre Reine du Maghreb
fre Bagdad du Maghreb

Latitude

34.03313

Longitude

-5.00028

Est une partie de

Identifiant pérenne

Reprendre la forme d'autorité

fre Fès (Maroc)

Type

Lieu